Jul

9

NOTRE ITINÉRAIRE
  • Europe: 3 800 km
  • Russia: 500 km
  • Mongolia: 2 300 km
  • China: 2 700 km

TOTAL: entre 9 000 et 10 000 km avec les imprévus.

EUROPE

Le projet EUROROUTE R1 a été développé en partenariat avec l’union Européenne et à permis de développer un réseau de pistes cyclables qui permet de joindre Boulogne-sur-Mer à Saint-Pétersbourg à vélo sur une distance de plus de 3500 kilomètres. La première partie de notre voyage sera donc consacrée à joindre Lille aux portes de la Russie, sur une distance avoisinant les 3 800 kilomètres. Nous traverserons ainsi les pays suivants : La France, la Belgique, l’Allemagne, la Pologne, la Lituanie, la Lettonie, et finalement l’Estonie avant de rentrer en Russie. Cette première partie du trajet nous permettra donc de nous plonger doucement dans l’aventure et de glisser vers la Russie et le monde Asiatique ! Nous nous donnons 45 jours pour parcourir les 3 800 kilomètres de cette première étape, incluant quelques jours de repos dans la capitale allemande : Berlin.

Calendrier prévisionnel pour donner une idée du timing :

  • Berlin le 13 juin
  • Entrée en Lituanie le 28 juin
  • Arrivée à St Pétersbourg le 13 juillet

RUSSIE

Par soucis de temps et contraintes administratives, nous passerons peu de temps en Russie. Après avoir rejoins Saint-Pétersbourg, nous descendrons sur Moscou pour quelques jours avant d’entamer notre trajet vers l’Orient. En effet, ici le fameux transsibérien nous transportera durant 4 jours pour rejoindre la frontière de la Mongolie. Le voyage sera ici propice à la découverte de la culture et des paysages Russes. Nous nous donnons 12 jours pour traverser les villes de Saint-Pétersbourg et Moscou avant de Franchir la frontière mongole au niveau d’Irkoutsk. Notre voyage reprendra donc aux portes de la Mongolie, qui nous dévoilera sans aucun doute les paysages les plus incroyables de ce périple au travers du continent eurasiatique. Nous parcourrons à vélo environ 500 km autour du lac Baïkal avant de rejoindre Oulan-Bator, capital de la Mongolie, pour y faire valider nos visas de deux mois.

map

 

Calendrier prévisionnel pour donner une idée du timing :

  • Moscou le 18 juillet (train)
  • Irkoutsk le 25 juillet (descente du train)

MONGOLIE

La Mongolie reste un pays mal connu des Européens, et reste pour nous probablement l’étape la plus intéressante de notre voyage. Avec une nouvelle fois 2 300 kilomètres à parcourir à travers les steppes mongoles, cette étape permettra de découvrir des paysages sublimes ainsi qu’une culture qui nous est encore très méconnue ! Nous attendons donc cette étape avec impatience et nous sommes convaincus que nous y vivrons des expériences fortes aux contacts des populations locales. Le trajet en lui-même n’est pas encore bien définit car les formalités de visas sont pesantes et nous ne savons toujours pas à l’heure actuelle notre durée autorisée dans ce territoire méconnu. Nous tentons d’apprendre la langue mongole actuellement pour essayer de communiquer un maximum avec les populations locales.

russie

Calendrier prévisionnel :

  • Entrée en Mongolie le 31 août
  • Sortie de Mongolie autour du 15 septembre

CHINE

Le pays de l’Empire du Milieu sera donc le dernier pays que nous traversons. Cela ne sera pas l’étape la plus facile de notre parcours, car nous aurons encore 2 700 kilomètres à parcourir à travers un pays encore fortement imprégné d’une culture communiste et donc très peu ouvert sur le monde extérieur. Il nous faudra nous fondre dans les coutumes locales pour éviter un clash des cultures pouvant se révéler dangereux à notre égard. C’est probablement dans ces dernières semaines que nous serons le plus performant, adapté à notre nouveau style de vie, que l’on aura développé au fil des derniers mois. Cette dernière étape sera aussi l’occasion pour nous de nous remettre en question avant de rejoindre de grosses mégapoles comme Shanghai ou Hong Kong. C’est là bas que nous pourrons mesurer l’importance du chemin accompli, toutefois, nous ne sommes pas encore partis et il nous faut encore construire ce projet, et pour cela nous avons besoin d’aide ! La volonté et le cœur y sont, mais seuls les moyens actuellement nous manquent…

Une fois sur place, outre notre stage, nous réaliserons des conférences dans des écoles locales de Shanghai avec qui nous tentons de mettre en place un partenariat. La réalisation du film sur notre périple, à la manière des deux canadiens d’Azimut, sera la partie finale de notre projet.

Posted in Chine | Tagged | Leave a comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

three × 4 =