May

4

Onze lieux à visiter en Chine
lieux à visiter en Chine

lieux à visiter en Chine

La Chine est immense et je ne saurai vous donner tous les noms d’endroits où il est bon poser son pied… Mais quelques endroits magiques ne vous ferons pas de mal!

Pékin

Pékin a su s’imposer au cours de l’histoire comme la capitale incontestable de cette vaste entité politique et territoriale qu’est la Chine. Pékin, capitale de l’Empire chinois, ancienne cité impériale, est aujourd’hui un centre administratif, économique et culturel en pleine modernisation.

Shanghai

La «Ville au-dessus de la Mer» est la ville la plus prospère et la plus peuplée de toute la Chine. Dans l’esprit des Européens, Shanghai est la métropole mythique et sulfureuse des années 1930. Aujourd’hui elle symbolise la Chine  moderne, née des réformes économiques entreprises par Deng Xiaoping.

Canton

Canton est la capitale de la province du Guangdong, le plus grand centre urbain politique, culturel et économique de la Chine du Sud. Dominant les riches plaines du delta de la rivière des Perles, Canton constitue l’un des plus anciens centres urbains de Chine et l’un des principaux ports d’entrée du pays.

Xi’an et son armée enterrée

Xi’an, qui symbolise la Chine immémoriale, est devenue l’une des villes phares du tourisme chinois depuis la découverte, en 1974, de l’armée en terre cuite de l’empereur Qin. C’est le site archéologique le plus impressionnant de notre temps, qualifié de huitième merveille du monde.

Hong Kong

A première vue, Hong-Kong frappe par son aspect moderniste. Ses buildings rivalisent d’ingéniosité dans leur architecture, reflet d’un territoire tourné vers le futur. Pourtant ils ont réussi à ne point enlaidir un superbe milieu naturel, s’élevant en harmonie avec les montagnes et la mer.

La province du Yunnan en Chine

La province du Yunnan en Chine

La province du Yunnan

Aujourd’hui, la province du Yunnan compte près de la moitié des quelque 60 minorités nationales recensées en Chine. Les paysages du Yunnan sont parmi les plus variés de Chine. Dans la région de Kunming, le «pays de l’éternel printemps», le climat est particulièrement doux.

La Grande Muraille

Commencée sous les Royaumes Combattants (476-221 avant J.-C.), qui érigèrent chacun leur mur pour se protéger des Barbares du nord, la Grande Muraille fut achevée et les tronçons raccordés avec l’unification de la Chine par Qin Shihuangdi, le premier empereur de la dynastie des Qin (221). La Muraille fut classée au patrimoine mondial par l’Unesco en 1987.

Les tombeaux des Ming

 

L’ensemble regroupe le tombeau des treize empereurs Ming qui se succédèrent sur le trône. Les tombeaux sont éparpillés dans un cirque naturel d’une superficie d’une quarantaine de km². La route d’accès aux tombeaux est un véritable parcours initiatique (Shendao, en chinois ou route de l’Esprit).

Le Tibet et Lhassa

Le Tibet a conservé une aura de mystère qui alimente un imaginaire fertile. Au IXe siècle, avec la disparition du bouddhisme, Lhassa est évincée. Il faudra attendre le 5e dalaï-lama, en 1642, pour qu’elle retrouve toute sa gloire avec la construction du Potala. Capitale interdite aux étrangers pendant des siècles, cette ville demeure l’archétype de la cité sacrée où convergent les pèlerins.

Les déserts du nord

Les déserts du nord-ouest comprennent ceux de Gobi, de la Mongolie-Intérieure, du Qinghai, du Gansu et du Ningxia. Dans le bassin du Tarim se trouve le fameux désert du Taklamakan où se perdirent tant de caravanes qui empruntaient la route de la Soie. Il s’agit du bassin intérieur le plus important au monde ; il comporte également le grand lac salé Lob Nor.

Le mont Emei

Le mont Emei est l’une des quatre montagnes sacrées du bouddhisme chinois. A l’attrait du site naturel, zone protégée abritant plus de 2 000 espèces d’animaux, s’ajoute donc l’intérêt culturel d’un pèlerinage bouddhiste. Les temples originaux du mont Emei datent du XIVe siècle.

Posted in Chine | Tagged , , , , , , , , , , , | Leave a comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

6 − 2 =